Neuf et Rénovation depuis 1960

Le phénomène de remontées capillaires fait partie des causes principales d’apport d’humidité dans les parois d’un bâtiment ancien.

Dans un premier temps, c’est la force du champs magnétique qui fait que l’eau remonte jusque sur le bas du mur.

Une fois que le bas du mur est humide, il se charge électriquement et c’est la force électromagnétique qui permet aux molécules d’eau de remonter plus haut.

Puis enfin vient l’effet de mèche. Plus le matériau est poreux, plus l’humidité remontera haut (comme le sucre avec le café).

Nous luttons contre ce type d’humidité en installant un procédé qui consiste à neutraliser sur une zone donnée les effets du magnétisme terrestre.

Cette première force qui permet à l’eau de remonter dans les murs n’existe plus. Le bas des murs reste sec et l’osmose ne se produit pas. L’effet de mèche ne se produit plus car il n’y a plus d’eau dans le bas des murs.

Nous luttons contre ce type d’humidité en installant un procédé qui consiste à neutraliser sur une zone donnée les effets du magnétisme terrestre.

Cette première force qui permet à l’eau de remonter dans les murs n’existe plus. Le bas des murs reste sec et l’osmose ne se produit pas. L’effet de mèche ne se produit plus car il n’y a plus d’eau dans le bas des murs.

Ce procédé qui ressemble à un cylindre traite directement la cause des remontées capillaires. Il est complètement autonome et fonctionne grâce au champs magnétique terrestre (comme une boussole).

Il traite l’humidité sur l’ensemble des murs du bâtiment, murs intérieurs, sols et piliers, dans un rayon d’action déterminé par la mesure du bâtiment.

Le système géomagnétique n’émet aucune onde artificielle, il n’est donc pas nocif pour la santé.